Rêvons Toulon

Rêvons Toulon

A Toulon, nos Robins se sont donnés pour mission de rendre aux usagers de la ville un droit fondamental : le droit de s’asseoir !

Constatant l’attrait de la table des joueurs de cartes de Pagnol, et pour palier le manque de bancs dans le centre-ville et favoriser le lien social, nous voulons créer un parcours touristique et artistique sur lesquelles il sera possible de s’asseoir dans la partie médiévale de la vieille ville.

En parallèle de ce parcours, notre idée serait qu’il soit connecté avec une application racontant les histoires des places et rues pour découvrir les secrets du centre-ville de Toulon. Chaque oeuvre/banc installé est le fruit d’un travail en coopération avec des artistes, designers et multiples écoles de Toulon.

Parcours touristique et artistique proposé par Robin des Bancs

1. Place Louis Blanc

Mise en place en 1839, il s’agissait à la base d’une fontaine sans bassin, la partie sommitale (une sphère de pierre) ne fut jamais posée. En face se trouve l’Eglise Saint-François de Paule, classée monument historique.

Le banc des « Remplaçants » a été créé par les étudiants en design de la Grande Tourache et fait réference aux bancs du stade Mayol non loin de là.

Maintenant, c’est parti pour le marché ! Remontez le cours Lafayette, et découvrez les produits frais et locaux que nos commerçants ont à vous proposer. A mi-chemin, prenez sur la gauche, dans la rue Emile Zola.

Asseyez-vous sur le Banc des Prieurs, et que voyez-vous ? Ça y est vous l’avez vue ? La grande Cathédrale en face de vous.

2. Place de la Cathédrale

Commencée au xie siècle, l’idée était de bâtir une église consacrée à la Vierge Marie. Notre Dame de la Seds de Toulon est classée monument historique depuis 1997, l’édifice actuel est d’architecture romane du xie siècle mais à été remanié au fil du temps. Ses murs portent depuis 1864 des fresques du peintre seynois Ludovic Bonifay, Moïse et Elie et Les douze apôtres et ses vitraux aux couleurs vives valent le détour ! 

On continue la visite en passant devant les Halles en pleine rénovation. Fermées depuis 2001, elles font aujourd’hui l’objet d’un projet de reconversion en halles gourmandes. Elles rentrent dans le projet de redynamisation de Toulon, mais permettront aussi de valoriser le patrimoine culturel de la ville.

En continuant le circuit, attention sur votre chemin… Des bancs sous-marins surgissent du sol, volant à la rescousse de vos jambes fatiguées !

3. Place Vincent Raspail

La place Saint-Vincent doit son nom à la « Gleysa Sant Vincens », vieille église qui fut incendiée et détruite lors d’une razzia sarrazine. Sur cette place, fut construit en 1615 l’un des quatre premiers lavoirs de la ville. Autrement dit un lieu de rencontres et d’informations, demeura longtemps « l’espace des femmes » où se colportaient les rumeurs, les ragots, les bonnes comme les mauvaises nouvelles.


Le banc « Kiosque » est le fruit de notre collaboration avec le Lycée de la Grande Tourache et Apsara Productions

Après avoir pris le temps de prendre un café et avoir fait un tour au marché des producteurs du pays sur la Rue Paul Lendrin et vous atterrissez sur la place Puget, l’endroit de rendez-vous le plus populaire du centre.

4. Place Puget

Sur cette place est installé une grande fontaine, c’est une œuvre du sculpteur aixois Jean Pancrace Chastel. Cette cascade constitua au fil des ans une variété végétale qui transforma la fontaine en jardin suspendu. En été, la Fontaine des Trois Dauphins est une oasis, entre haute et vieille ville.

Le banc « Météore » serait un banc mélangeant le coté rural et le coté vétagal au sein d’une même assise, croquis réalisé par Julie.

Après avoir repris des forces sur ce banc entre ville et nature vos poumons sont gorgé d’air, vous pouvez poursuivre la visite ! Empruntez maintenant la rue Anatole France où Raimu est né, et vous arriverez sur l’immense place d’Armes.

5. Place d’Armes

Elle fut dessinée par Colbert et s’appelait initialement Champ de Bataille, car elle avait été conçue pour le défilé des troupes. Un kiosque à musique l’agrémentait. Maintenant, elle accueille régulièrement des salons ou événements (comme la fête du Livre ou le salon Bacchus). Si au moment de votre visite ce n’est pas le cas, prenez le temps de prendre un bain de soleil, grâce aux bancs du designer Daniel Enzi, comme en Autriche !

Ces bancs très conviviaux, permettent de beaux moments d’échange. Ils se posent sur une grande place, et peuvent être facilement enlevés et empilés lorsqu’un évènement artistique ou autre a besoin de l’ensemble de la place. A Vienne, à Malakoff, ces bancs modulables sont déjà installés depuis plusieurs années, et permettent aux usagers de la ville de s’asseoir ou s’allonger, seuls ou entre amis !

Avancez un peu vers le port puis tournez sur votre gauche, vous voici sur la place symbolique du renouveau de Toulon, départ du quartier des Arts !

6. Place de l’Equerre

La Place de l’Equerre a été inaugurée en 2018, ce quartier, en totale renaissance, a pour objectif de ramener la culture, de se réapproprier l’espace public. A deux pas de la base Navale et du port, elle est située dans le centre historique de Toulon. Grande et spacieuse, elle permet la tenue de concert mais aussi de séance de cinéma en plein air.

Photomontage proposé par Roselyne Conil

Longez la Rue Pierre Semard et n’oubliez pas de levez les yeux ! « Nos Murs » est une galerie à ciel ouvert vous proposant un lieu d’exposition pérenne dans le quartier des Art. Attention, surprise un bateau s’avance vers vous !

7. Place Vatel

Le bateau s’avançant sur la place Vatel est ancré depuis 1995 contre la façade d’un immeuble dans le centre historique. Ce bateau emblématique du passé maritime de la ville est une réplique de la proue de la frégate « La Flore », basé à Toulon au 18è siècle. A l’avant, Neptune, le Dieu de la Mer y est représenté. Pour voir l’original, rendez-vous au Musée de la Marine, où la proue y est exposée.

Une bouteille jetée à la mer de ce bateau s’est échouée à Toulon ! Grâce aux étudiants de la Grande Tourache et à Apsara Productions.

Vous vous enfoncez de plus en plus dans cette ville et vous commencez à la comprendre, tous les secrets qu’elle vous offre en son centre. Vous venez d’arrivez devant un globe, sur une place arboré en face de la maison de la photographie.

8. Place du Globe

La Place du Globe a été le point de départ de la rénovation urbaine de Toulon. Ce globe, anciennement fontaine, représentant notre « planète bleue », a été implanté en 2001. Dès 2002, la Maison de la Photographie sur cette même place a été inaugurée, puis le Metaxu et le Port des Créateurs, des lieux proposant la création artistique émergeante de la ville. Suite à ce projet, c’est la Rue des Arts et la Place de l’Equerre qui ont été aménagées, permettant à tous une appropriation de la ville par l’Art et la Culture.

Nous cherchons des informations sur l’artiste ayant réalisé ce banc en forme de Queue de Baleine, en avez-vous ?

Dirigez vous vers le sud, non loin de là deux hommes jouent aux cartes, à quoi peuvent-ils bien jouer ? Vous êtes arrivez à NOTRE point de départ.

9. Place Raimu

C’est là ou tout à commencé pour les Robins. Constatant l’attrait des touristes pour ces joueurs de cartes, nous avons décidé de décliner cette œuvre artistique bien pratique dans le reste du centre-ville ! Mais qui sont ces joueurs ? La sculpture de Bronze représente, en taille réelle, deux des quatre personnages de la partie de cartes du film de Marcel Pagnol. César (joué par Raimu) et Panisse (joué par Fernand Charpin) jouent la partie de carte. Asseyez-vous sur les deux places libres et participez à la partie avec eux !

Vous êtes bientôt arrivé, mais avant que dites vous du meilleur endroit pour flâner à Toulon… le port !

10. Carré du Port

Au niveau du Carré du Port, en face de la mairie d’honneur, le Génie de la Navigation y est représenté depuis mai 1847. Le sculpteur Louis-Joseph Daumas disait de son œuvre « Le génie de la navigation, rappelant la mémoire des grands marins, semble dire par sa composition, c’est là-bas … bien loin qu’il faut aller, dans l’immensité, chercher, combattre et triompher. La statue rappelant le passé montre à nos jeunes marins leur avenir. »

Ce symbole très fort pour l’histoire de Toulon n’a pas empêché les toulonnais de lui donner un petit surnom. Demandez à un toulonnais le nom de cette statue ; aucun ne vous répondra que c’est le Génie de la Navigation, tous vous répondront : Cuverville !

Le banc des « Naufragés », conçu à la grande Tourrache et réalisé par Apsara Productions. Il représente la coque d’un bateau retourné, avec son revêtement enlevé sur la moitié de la longueur.

Vous êtes arrivée au dernier point essentiel de Toulon : La place de la poissonnerie. Ne vous y trompez pas, impossible de trouver du poisson sur cette place ! Il faudra se déplacer sur la Place à l’Huile, située juste à côté pour trouver le poissonnier.

11. Place de la Poissonnerie

Le premier marché aux poissons qui s’installe à Toulon date de 1359. Après plusieurs pérégrinations la deuxième halle aux poissons fut construite sur l’emplacement de la place de la poissonnerie actuelle et fut achevée vers le milieu du XVIIème.

La place a été réaménagée en 2002 avec des oliviers et la création d’une fontaine de style provençal avec 4 exutoires tubulaires en laiton.

Et c’est ici que votre visite à bord de nos bancs s’achève, désormais le centre de Toulon n’a plus de secret pour vous ! Si ce parcours vous a plu, rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux (@robindesbancs) et devenez à votre tour un Robin en adhérant à notre association pour que ce rêve devienne réalité !

Le flyer tel que vous pourriez le trouver à l'office de tourisme :

Parcours touristique et artistique proposé par Robin des Bancs

flyer en image

Rêvons Toulon